« Pourquoi fume-t-on ? ». Une réponse évidente et simpliste serait de dire que les gens fument à cause de l'effet de la nicotine. Mais pour bon nombre d'entre eux, la situation est plus complexe.

Tout le monde sait désormais que fumer provoque des maladies graves et par ailleurs que le prix des produits du tabac est aujourd'hui particulièrement élevé et augmente régulièrement. Il est donc raisonnable de s'interroger sur les raisons qui peuvent expliquer pourquoi tant de gens fument encore.

Les effets pharmacologiques de la nicotine - à la fois modérément stimulant ou modérément relaxant, selon les cas - jouent indéniablement un rôle important dans l'expérience globale du fumeur. Toutefois, fumer incarne un nombre considérable de rituels mettant en scène tous les différents sens. Un fumeur décrira souvent la sensation de sa cigarette dans sa main, le goût de la fumée dans sa bouche, son odeur et sa vue. De plus, en société, le fumeur estimera que fumer offre un moment de "partage" avec d'autres fumeurs.

Plus étonnant, des études montrent que des personnes disent fumer aujourd’hui par réaction aux mesures antitabac.

Souvent, si on les interroge sur ce sujet, les fumeurs diront qu'ils souhaitent arrêter de fumer. Lorsque l'on cherche à savoir ce qui explique que ces fumeurs continuent à fumer alors même qu'ils disent vouloir s'arrêter, il est important de considérer tous les aspects de l'expérience auquel le fumeur fait référence.


Page mise à jour le 01/02/2011 16:56:42 GMT